The Lost Pyramide

Février 1928: Une expédition dirigée par Sir Benton Fry, disparaît quelque part dans la péninsule du Sinaï.
Quatre membres et une dizaine de porteurs… Ils cherchaient la pyramide perdue de Nebka ou plus précisément quelque chose qui aurait dû s’y trouver. On ne les a plus jamais revus… Nous avons créé une simulation à partir de leur mémoire ADN, glissez vous dans la peau des explorateurs et trouvez ce qu’ils cherchaient.

De passage à Pau chez Madness Escape, nous avons eu l’occasion de tester une expérience nouvelle en Réalité Virtuelle. Ce jeu, disponible aussi chez Enigmatic Toulouse, s’intitule The Lost Pyramide, et se déroule dans l’univers d’Assassin’s Creed, d’Ubisoft.

Plusieurs enseignes spécialisées dans les jeux en réalité virtuelle proposent une grande variété de jeux, mais ce n’est que récemment qu’une nouvelle catégorie de jeux en réalité virtuelle (dit “VR”) est apparue : les jeux coopératifs, proche des escape games. Sans être de véritables jeux d’évasions, ils en reprennent néanmoins les codes principaux : la coopération entre plusieurs joueurs qui évoluent dans un même environnement (ici, virtuel), des manipulations, et parfois des énigmes. Et comme pour les escape games, il y a du tout, du bon et du moins bon… Mais aujourd’hui, c’est du très bon qu’on a joué !

The Lost Pyramide est un jeu réalisé par Ubisoft, jouable à 2 ou 4 joueurs. Inutile de le chercher sur Steam, il n’existe que dans les enseignes qui en possèdent la licence ! Pour les connaisseurs de la saga d’Assassin’s Creed, vous y retrouverez de nombreuses références, tel que l’Animus utilisé pour nous envoyer en mission, mais il n’est en aucun cas nécessaire d’avoir joué à ces jeux pour vivre à fond l’expérience.

Un point clé de la réussite de ce genre d’expériences, c’est clairement les graphismes, au sens large du terme : la moindre imperfection sur son avatar (la version virtuelle de nous-même) ou dans l’environnement suffit à casser l’immersion en rappelant que nous ne sommes que dans un jeu-vidéo. Ici, la qualité du travail d’Ubisoft saute aux yeux : les avatars sont réussis et même personnalisables, et l’environnement est d’excellente qualité. Et visuellement, c’est magnifique ! Les décors que l’on admire nous en mettent pleins les yeux, et on n’hésite pas à s’arrêter un moment pour simplement contempler ce qui nous entoure.

Mais bien sûr, le gameplay reste l’élément central de The Lost Pyramide. La prise en main est très rapide, grâce à un très bref tutoriel en début de partie. Attention, on le précise bien : il s’agit davantage d’un jeu d’aventure que d’un jeu d’escape game. Il y a quelques énigmes, mais surtout des manipulations et de l’exploration. Un des intérêts principaux de la VR, qui est de s’abstraire de l’espace physique pour nous permettre de nous déplacer dans des espaces bien plus importants, est totalement exploité. Univers d’Assassin’s Creed oblige : préparez-vous à des moments d’escalades ! Les plus sensibles au vertige risquent de vivre une expérience intense… La coopération est aussi essentielle : on doit régulièrement activer des mécanismes à plusieurs, ou simplement compter sur le soutien d’un coéquipier pour nous guider.

Amateurs de réalité virtuel ou néophytes complets, nous avons tous été conquis par The Lost Pyramide ! Un point important : la licence possédée par Madness Escape leur donnera accès à chaque nouveau scénario au fur et à mesure de la sortie, avec environ deux scénarios par an !

reserver

N’hésitez donc pas à suivre Escape Game Toulouse sur Facebook ou Twitter pour vous tenir régulièrement informés des dernières actualités. Et puisse l’esprit du Poulpe vous guider dans vos futures tentatives d’évasion !

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *