Opération Balkans

Dans une petite ville des Balkans, le professeur Raditchkov vient tout juste de créer une source d’énergie infinie.
Fantastique ? Pas sûr ! La D.G.S.E. le soupçonne de fréquenter des trafiquants d’armes internationaux nombreux dans la région, et cette invention pourrait devenir une arme terriblement redoutable. Il est impossible de laisser cette découverte entre de mauvaises mains ! Vous avez été recrutés spécialement pour cette mission, et la stabilité du monde dépend de vous !

Récemment débarquée sur Paris, la nouvelle enseigne de Live Escape Game Quest Factory nous accueille aujourd’hui pour tester son premier scénario, intitulé Opération Balkans.

Pour ce premier scénario, l’enseigne propose une introduction en deux parties : tout d’abord, notre Maître du Jeu nous rappelle le principe et les règles de jeu. Puis au moment de passer au scénario, pour bien le séparer de la partie règle du jeu, elle nous amène dans une autre pièce à la décoration en accord avec le thème, et la mission nous est présenté à travers une vidéo d’introduction. On passe alors en mode role-play, puisqu’un personnage apparait et s’adresse à nous en tant qu’agents de la D.G.S.E. Une introduction amusante et réussie pour nous plonger dans le scénario.

Nous arrivons dans une salle fourmillant de nombreux objets, tous bien intégrés à la thématique de l’Europe de l’Est des années 80. Sachez dès à présent que la fouille est en effet un élément très important du jeu, notamment en première partie. Comme le conseille notre Maître du Jeu, il ne faudra pas hésiter à repasser derrière nos coéquipiers. Heureusement, quelques éléments sont aussi là pour nous guider, notamment pour les éléments les plus difficiles à trouver. On trouve aussi beaucoup de documents à lire, qui nous permettent autant d’en savoir davantage sur le scénario que de résoudre des énigmes. L’histoire est en effet un élément très important d’Opération Balkans, et la comprendre nous aidera à savoir quoi faire pour s’en sortir.

A mesure de l’avancée dans le jeu, la fouille laisse la place aux différentes manipulations. Une surprise réussie viendra perturber l’organisation des joueurs en cours de partie, et mettre à l’épreuve leur capacité à coopérer. Les deux cadenas du jeu font aussi place progressivement à des mécanismes bien intégrées tant au décor qu’à la thématique. Et la manipulation la plus réussie finalise l’histoire comme il se doit ! Dernière précision : les indices nous sont donnés tout au long du jeux d’une manière plutôt originale par notre Maitre du Jeu, en accord avec le scénario de la pièce.

Si quelques détails restent à peaufiner, Opération Balkans est déjà une pièce riche en surprises. Quest Factory ne compte d’ailleurs pas en rester là, car leur second scénario est en préparation : Cannibal Island !

reserver

N’hésitez donc pas à suivre Escape Game Toulouse sur Facebook ou Twitter pour vous tenir régulièrement informés des dernières actualités. Et puisse l’esprit du Poulpe vous guider dans vos futures tentatives d’évasion !

Comments

comments

1 Réponse

  1. 5 mai 2018

    […] reviews (in French): On the world a game, Escape game Paris, Escape game Toulouse, L’Escapeur, les potes d’échappement, Escape game […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *