[Tête Chercheuse – Bordeaux] O’râge O’désespoir

Il y a urgence chez M. Auguste Flamel, un savant fou décédé il y a des dizaines d’années. En effet, son invention le déneutronisator convexe à densité variable risque de détruire la France s’il est trop chargé en énergie électrique… Et c’est la catastrophe, l’orage du siècle s’annonce dans moins d’une heure et 99 % de chance que la foudre tombe droit sur sa demeure… Arriverez-vous à temps pour la désamorcer ?
tête chercheuse bordeauxC’est à proximité de Bordeaux, à Lacanau, que nous découvrons la Tête-Chercheuse, une nouvelle enseigne de Live Escape Games. Nous commençons par tester le premier de leurs deux scénarios : O’râge, O’désespoir.

tête chercheuse bordeauxAvant d’entrer dans la pièce, notre Maître du Jeu nous dévoile nos objectifs : trouver les deux espions qui ont été envoyés quelques jours avant nous, et trouver un moyen de désamorcer le fameux déneutronisator. Pas d’écran à indices dans la pièce, un talkie-walkie nous est fourni pour communiquer avec lui, ainsi qu’une montre-compte-à-rebours pour nous indiquer le temps qu’il nous reste avant que la foudre ne frappe les lieux. Lampes torches en mains, nous pénétrons alors dans la demeure du défunt scientifique.

Nous sommes d’abord surpris par la décoration qui, loin du laboratoire que nous attendions, s’apparente plutôt à un logement de vieux garçon poussiéreux. Cela tombe pourtant sous le sens, le savant vivait ici, et la première étape de notre jeu sera justement de trouver son laboratoire. Nous notons immédiatement une particularité au niveau de l’ambiance sonore : à la place d’une simple musique d’ambiance, Tête-Chercheuse diffuse le son de la tempête qui fait rage dehors. Le son du vent, associé aux jeux de lumières provoqués par les éclairs, génère une impression réaliste réussie, et la tempête semble s’accentuer au fur et à mesure que le temps passe. L’immersion monte encore d’un cran lorsque nous réussissons à découvrir enfin le laboratoire du savant fou, véritable bric à-brac de toutes ses vieilles inventions. En particulier, le déneutronisator que nous cherchions ! Tout comme d’autres éléments de leur pièce, Tête-Chercheuse l’a fait fabriquer spécialement pour leur pièce O’râge, O’désespoir par la société Labstérium, spécialiste en création d’objets spéciaux pour les Live Escape Games !

lightning_storm-Nature_Wallpapers_mediumDu point de vue des énigmes, O’râge, O’désespoir est un scénario porté principalement sur la fouille. Les gérants de Tête-Chercheuse ont exploité chaque élément, chaque recoin de leur pièce pour y cacher tout ce qui sera utile à notre progression, il ne faudra donc pas hésiter à regarder partout, quitte à repasser derrière nos coéquipiers, nous ne sommes jamais trop prudent ! Différentes énigmes plus cérébrales viendront ponctuer la partie, ainsi que quelques manipulations pour lesquelles la cohésion d’équipe seront primordiales. En plus des énigmes, nous progressons aussi au niveau du scénario, car la découverte de ce qu’il est advenu des deux précédents espions est intrinsèquement lié à notre capacité à empêcher la catastrophe imminente !

Grâce à nous, la France est sauvée ! Mais il semblerait qu’un nouvel orage se prépare vers Lacanau, et que Tête-Chercheuse cherche de nouveaux agents pour désactiver une fois encore le déneutronisator. Êtes-vous prêt à relever le défi de O’râge, O’désespoir ?

reserver

N’hésitez donc pas à suivre Escape Game Toulouse sur Facebook ou Twitter pour vous tenir régulièrement informés des dernières actualités. Et puisse l’esprit du Poulpe vous guider dans vos futures tentatives d’évasion !

escape game toulouse twitter escape game toulouse facebook

Comments

comments

1 Réponse

  1. Aurore Beo dit :

    Très belle salle, qui nous plonge parfaitement dans l’ambiance quotidienne du vieux savant avant d’accéder à son labo tout aussi immersif. Nous étions 6 et, vu tout ce qu’il y avait à fouiller, nous avions tous de quoi faire ! Et il nous a fallu un bon esprit d’équipe pour progresser. Il nous a manqué quelques minutes à la fin pour désactiver le déneutronisateur. Suspense et tension jusqu’au bout… Nous nous sommes éclatés ! Et chez Tête Chercheuse, l’accueil est toujours au top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *