L’affaire M. Egrins

M. Egrins est l’héritier de la fortune d’un peintre montalbanais célèbre. Mais selon lui, surtout de son talent. Ce qui lui vaut un séjour à l’hôpital spécialisé K. Pou. Il est retrouvé mort dans sa cellule. Personne n’y est entré durant la nuit. L’hôpital n’est pas mis en cause et reste le bénéficiaire de sa fortune. Le tribunal doit clôturer le dossier dans une heure. Le procureur décide d’envoyer une partie des jurés sur place afin de valider sa décision. Auront ils une autre version de son décès, y arriveront ils avant l’échéance imposée par le tribunal ?
mr k montauban

Après une première pièce ouverte sur Cahors, Mr K s’est étendu jusqu’à Montauban pour ouvrir son second local, avec un scénario unique : L’affaire M. Egrins. Le jeu commence bien sûr par une introduction à l’histoire qui nous permet de découvrir un scénario orienté enquête, mais où le terme d’hôpital nous prépare au fait que la scène de crime risque d’être assez atypique.

visuel1Effectivement, nous démarrons le jeu en pénétrant dans la chambre du fameux M. Egrins, et nous découvrons une chambre d’hôpital à l’ancienne à la décoration parfaitement dans le thème. Au-delà du mobilier typique d’une vieille chambre d’hôpital, nous sommes surtout immergés par décoration spécifique au côté artiste du défunt locataire : on imagine très bien l’ancien artiste couvrir les murs de ses dessins lors de sa longue captivité. Et à ce tableau se rajoute quelques éléments morbides qui, loin de tomber dans l’excès, finissent de nous transporter dans l’histoire.

Le Maître du Jeu nous avait prévenu avant le début du jeu concernant les énigmes : elles ont été conçues sur le principe des associations d’idées. Il y a bien sûr un peu de fouille, et quelques manipulations bien pensées et divertissantes, mais L’affaire M. Egrins est avant tout une pièce orientée vers la réflexion et la logique. Chaque énigme est judicieusement pensée, certaines sont assez complexes mais toujours de façon sensée, pas de raisonnement tiré par les cheveux. De plus, ces énigmes sont bien intégrées aux trois thématiques fortes de la pièce, à savoir la thématique de l’hôpital par rapport au lieu où nous nous trouvons, la thématique de l’art et des couleurs liée au résidant décédé, et bien sûr à la thématique de l’enquête qui nous rappelle notre mission.

visuel2Une partie de la difficulté de ces énigmes se basent non pas sur la difficulté des énigmes elles-mêmes, mais sur leurs associations : résoudre une énigme et trouver un code ne suffira pas nécessairement à ouvrir un cadenas, car l’énigme sera elle-même associée logiquement à d’autres éléments qui apporteront une seconde énigme et qui modifiera le code précédemment trouvée pour nous permettre d’obtenir enfin le véritable code. Cette manière d’enrichir les énigmes peut s’avérer clairement complexes pour les joueurs débutants, mais ravira les joueurs plus chevronnés qui apprécieront d’éviter l’habituel « un code = un cadenas », en poussant le raisonnement un cran plus loin.

Avec son scénario L’affaire M. Egrins, Mr K nous propose donc un jeu de qualité, avec une décoration efficace et des énigmes savamment conçues qui offriront un bon challenge aux joueurs.

reserver

N’hésitez donc pas à suivre Escape Game Toulouse sur Facebook ou Twitter pour vous tenir régulièrement informés des dernières actualités. Et puisse l’esprit du Poulpe vous guider dans vos futures tentatives d’évasion !

escape game toulouse twitter escape game toulouse facebook

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *