Il était une fois

Voulant rétablir sa propre justice en faisant des méchants les véritables héros de nos contes, elle jeta une puissante malédiction qui allait bientôt s’abattre sur ces mondes merveilleux Pour mener à bien son action, la méchante sorcière s’échappa des contes, afin d’infliger un sortilège à son propre créateur… Walter en personne. Vous devez l’en empêcher ! Pour cela, vous aurez une heure pour trouver l’antidote avant que le maléfice n’agisse, et que les fins heureuses ne disparaissent à tout jamais !

Comme presque tous les ans, nous profitons de l’été pour passer sur Perpignan faire un coucou à Time Zone ! Et tester leur nouveau scénario “Il était une fois”.

Déjà fortement sensible à la thématique Harry Potter de leur précédent scénario, on passe au niveau au dessus avec ce live escape game dans l’univers de Disney. Immense fan de ces œuvres, nous démarrons la partie avec un niveau d’attente très élevé ! A savoir que les différents univers sont affichés sur le site de Time Zone, pas de risque de spoil de ce côté là. On démarre donc dans un univers duquel on est particulièrement fan, à l’excès même diraient certains : Alice au Pays des Merveilles.

Le dépaysement est total, et l’enthousiasme immédiat, nous voilà prêts à fêter notre non-anniversaire ! Le décor est soigné, et reprend bien les détails du dessin animé pour nous plonger dans l’ambiance. Et le niveau reste constant à mesure que l’on découvre les pièces suivantes : selon les goûts, on préfèrera telle ou telle pièce, mais chacune génère aussi bien l’ambiance en accord avec leurs œuvres respectives. Au delà des décorations, nous sommes aussi accompagnés en musique à travers chacune des pièces, avec les bandes originales des dessins animés.

On est presque frustré lorsque nous quittons la première pièce tant nous aurions envie d’y rester davantage, mais la partie nous amène dans le monde de Peter Pan, avec une entrée en matière très ludique. Le décor est tout aussi réussi et dépaysant, mais les non-fans de Disney auront plus de mal à reconnaître les références à l’univers, pourtant flagrante à ceux qui connaisse bien le dessin animé. On bloquera un moment sur une énigme qui nous semblera moins intéressante que les autres, puis on finit alors en beauté avec le troisième conte de la Belle et la Bête, où on en prend pleins les yeux !

Au niveau des énigmes, “Il était une fois” se base sur les éléments scénaristiques de chacune des histoires, et sur des éléments visuels caractéristiques de l’œuvre. Elles sont d’autant mieux intégrées qu’il n’est pas évident de distinguer éléments de décorations et énigmes. Les énigmes s’adaptent aussi aux spécificités des univers : celles d’Alice sont paradoxalement basées sur de la logique et la recherche de son chemin, celles de Peter Pan se focalisent davantage sur les manipulations ludiques et la fouille, et la Belle et la Bête nous incite à la réflexion et à la recherche au delà des apparences. Espérons qu’il vous restera assez de temps pour profiter de cette dernière pièce car elle est plutôt dense : ne pensez pas que c’est gagné, il va falloir être efficace pour résoudre tout dans le temps imparti !

Nous n’avons donc pas été déçu par “Il était une fois”, une aventure plaisante à vivre, et qui nous fait passer par plusieurs univers. Un très bon moment passé chez Time Zone !

reserver

N’hésitez donc pas à suivre Escape Game Toulouse sur Facebook ou Twitter pour vous tenir régulièrement informés des dernières actualités. Et puisse l’esprit du Poulpe vous guider dans vos futures tentatives d’évasion !

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *