Historique escape game

Petit retour dans le passé, pour découvrir les origines de l’escape game

Les premiers jeux électroniques d’évasion connus sont l’œuvre du Japonais Toshimitsu Takagi2 qui a créé dès 2005 des jeux tels que Crimson Room et QP-Shot3.

Dès 2006 des jeunes japonais et hongkongais ont été les premiers à créer des simulations grandeur nature de ce genre de jeu pour une pratique dans des fêtes ou dans des bars2.

La première société à créer un jeu d’évasion grandeur nature pérenne et professionnel est Scrap qui a ouvert son premier jeu à Kyoto en 2008 sous le nom de The Real Escape Game4. SCRAP s’implante en France à partir de 2015 avec la marque Real Escape Game France 5.

Le jeu a ouvert par la suite partout en Asie et notamment à Hong Kong6, il devient vraiment mondial après 2010 avec entre autres les ouvertures de Parapark en Hongrie en 2011, de HintHunt en 2012 à Londres, AdventureRooms en 2013 à Berne et de Puzzle Break en 2013 à Seattle. En France, la première salle, HintHunt, ouvre en décembre 2013 à Paris7,8,9 et s’agrandit en août 2014 avec l’ouverture d’une nouvelle salle10.

Aujourd’hui le concept de jeu d’évasion grandeur nature est présent dans toutes les grandes métropoles de France, Marseille, Lyon, Toulouse, Lille, Grenoble… et séduit de plus d’en plus d’entreprises à la recherche d’activités de team building11 originales.

Début 2016, il existe plus de quatre vingt-dix établissements en France 12.