Dark Tattoo

Nous avons besoin d’agents de terrain pour infiltrer un réseau clandestin. Une mission à hauts risques, on espère que vous n’y laisserez pas votre peau.
Après une longue pause de six mois, c’est enfin le retour des escape games ! Pour ce come-back, nous sommes allés jouer dès son ouverture le dernier scénario de Projet Dédale, intitulé Dark Tattoo.

Ce troisième scénario proposé par l’enseigne a pour particularité d’ajouter une prémisse. La rencontre avec notre gamemaster se fait hors de leur local habituel. Nous démarrons le jeu dans une petite rue où notre “contact” nous donne rendez-vous. Pour découvrir où se déroulera notre mission, il faudra réaliser un petit jeu de piste. Pas de gros challenge à ce niveau, c’est davantage un petit échauffement avant que les choses sérieuses ne commencent, et ça nous a dépoussiéré l’esprit pour le remettre en mode “résolution d’énigmes”. Et c’est une première touche d’originalité assez plaisante.

Lorsqu’on arrive sur place, on bascule radicalement dans une autre dynamique. Ce changement est annonciateur de ce qui nous attend : loin de rester dans un unique genre, Dark Tattoo est une pièce qui évolue fortement au cours de la partie. Au début, les choses ont l’air calmes, presque sympathiques. Ça va changer… On s’amuse même à nous faire croire que les choses s’arrangent à un moment, tout ça pour mieux nous remettre un coup de stress. Rythmée par une suite d’événements scénaristiques, Dark Tattoo nous fait évoluer dans des ambiances toujours plus sombres, avec une découverte de l’histoire qui se synchronise bien avec celle de l’espace de jeu.

Mais… Est-ce que la salle fait peur ? Question délicate, tant cela dépend des sensibilités de chacun, mais il nous semble qu’on est davantage dans une ambiance sombre ponctuée de quelques éléments horrifiques que dans une véritable motivation à effrayer. Projet Dédale a tout de même limité l’accès à leur jeu aux joueurs d’au moins 16 ans, mais la pièce reste relativement “tout public”, et même les plus sensibles aux aspects effrayants n’y trouveront pas de frein à leur jeu.

En termes de gameplay, on assiste à la réflexion aboutie des concepteurs dans l’organisation des énigmes pour les intégrer efficacement au scénario. Et en bonus, on constate une bonne répartition entre énigmes communes pour recentrer l’équipe, et les moments où chacun s’attèle à une tâche différente pour gagner du temps. On ne reste jamais sans rien faire, le rythme est bien présent et nos gamemasters n’hésitent pas à nous guider en cas de besoin pour éviter les temps morts. Et comme il se doit, on conclut avec un joli final bien sympa, qui termine de nous combler.

Une fois encore, c’est une mission réussie pour Projet Dédale, qui nous propose à nouveau un jeu de qualité. Non content de proposer un thème original pour un escape game, Dark Tattoo répond à toutes ses promesses en termes de fun !

L’avis du poulpe

  • Encore un thème atypique
  • Une introduction originale
  • Un grand espace de jeu très varié
  • Des énigmes bien intégrées
Avis du Poulpe

reserver

N’hésitez donc pas à suivre Escape Game Toulouse sur Facebook ou Twitter pour vous tenir régulièrement informés des dernières actualités. Et puisse l’esprit du Poulpe vous guider dans vos futures tentatives d’évasion!

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *